mardi 8 mai 2012

Rochers dans l'écume

Aquarelle, 15 x 20 cm (avril 2012).
Watercolor, 6 x 8 in.

La même crique à Sanary, quelques rochers dans l'écume en bord de rivage. Selon le moment, j'hésite entre intéressant ou n'importe quoi… Vous en pensez quoi ?

On the same shore in Sanary, some rocks in the foam of the waves. I'm really not sure of this one : interesting or just rubbish… What do you think?


La musique à ce moment-là  : A Scarcity of Miracles, par Fripp et consorts. Indissociable pour moi du soleil sur la mer. (Juste la musique, la vidéo officielle est pathétique de ringardise…)

Music at the very moment: A Scarcity of Miracles, by Fripp and friends. For me, a music of the sun and the sea. (Just for music, the official video is so pathetically tacky…) 

6 commentaires:

Helen Ström a dit…

J'aime ! Ça laisse libre cours à l'imagination.

Sue Pownall a dit…

I'm not sure of this one. Reminds me of mountains and fields in autumn, so maybe a retitle and it'll be perfect :)

Jean-Baptiste Pelardon a dit…

Thank you for your participation to the poll… It confirms what I supposed: 50-50!
I'm afraid that a lot of place for imagination is sometimes dangerously close to a vast emptiness…
And about the subject, I see what you mean; maybe for me there's not a huge form difference between rocks in the foam and fields in the mist…
Thanks for your visits. JBP

Jean Marie Drouet a dit…

non non c'est pas n'importe quoi , c'est plutôt une peinture qui ouvre l'esprit, qui le laisse faire son travail d'imagination. moi j'aime bien, comme le précédent d'ailleurs.

Kim C Pelletier a dit…

J'aime bien cette peinture et je trouve qu'elle est plus intéressante que la précédente. La simplicité dans vos touches de pinceaux se prêtent mieux à cette composition plutôt abstraite que dans l'autre qui est davantage figurative.

Jean-Baptiste Pelardon a dit…

Merci beaucoup pour cette deuxième salve ! J'écoute, j'écoute…
En effet Kim, je préfère celle-ci aussi. Mais dès que je suis le nez dehors, je dois me battre pour laisser vivre un peu l'imaginaire. Mais que c'est dur de peindre sur le motif…
@JMD : plus qu'un compliment, un honneur !